Eoliennes: Une lettre remarquable

Imprimer

 - - -

 

LETTRE D'INFORMATION :  11 décembre 2017

Imprimer   Facebook  Twitter   Google+

 

Hautes-Alpes -Provence-Alpes-Côte d'Azur. Saint-Julien-en-Beauchêne

A vous toutes et tous,

Le vote du conseil municipal du 31 Mai 2017, entérine l'appel à projet éolien sur la commune de Saint Julien en Beauchêne.
Le même jour est paru dans le Dauphiné Libéré l'article que vous trouverez
ci-dessous .

La première réaction est ce courrier de Benoit Bauchau agriculteur-éleveur à Montama Haut commune de Saint Julien en Beauchêne, propriétaire foncier qui s'adresse au Maire par le courrier suivant, qu'il souhaite que nous diffusions le plus largement possible :
 
Benoît Bauchau
1er juin, 2017 8:37 PM
à  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
 eoliennes clos du seigneur
 
           Monsieur le maire,
 
          Je me sens particulièrement visé par votre article du 31 mai paru dans le Dauphiné Libéré dans lequel vous déclarez : « parfois on doit penser à la collectivité plutôt qu’à son patrimoine personnel ».
 
          En effet je suis propriétaire de 200 ha autour du Clos du Seigneur, l’un des site choisi pour votre projet d’éoliennes industrielles.
 
          Arrêtez de brasser du vent pour rien !
Ce projet ne peut voir le jour sans mon accord pour ce qui est des accès au site !
Ce site « le Clos du Seigneur » est une zone exceptionnelle car zone pastorale, pour laquelle j’ai une convention pluriannuelle de pâturage, ce que vous semblez ignorer, et non une zone non agricole comme vous laissez miroiter à « vos » promoteurs.
Un berger et son troupeau (600 bêtes et 3 propriétaires) l’entretiennent sereinement pendant 4 mois autour d’une cabane pastorale faite par la commune.
 
          Votre projet éolien est insensé ; il est dévastateur pour le site: plateformes, et surtout pistes d’accès de 6 m de large (bande de roulement) depuis le village (6 kms).
 
          Monsieur le moralisateur, où est l’intérêt général face à un tel désastre paysager ?
 
          NON ! Je ne sacrifierai pas ce site pour quelques milliers d’euros pour la commune (et pour moi).
Concentrez votre énergie pour des projets plus humbles pour la commune : panneaux solaires, valorisation du lotissement, routes communales (très dégradées). Ce n’est pas un « job » dévalorisant, c’est le vôtre !
 
          Sachez une fois pour toute, que je ne sacrifierai pas un site comme le Clos du Seigneur pour des intérêts mercantiles.
 
          Cordiales salutations.
          Benoit Bauchau"
 
Alors diffusez-le. Merci à lui et merci à vous.
 
Amicalement
Hélène Saletti


Article du Dauphiné Libéré du 31 mai 2017

 

 

Cordialement

Jean-Louis Butré
Président

Fédération Environnement Durable

http://environnementdurable.net

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
tel 06 80 99 38 08

auauphiné Libéré du
---
ne plus recevoir de lettre de la FED? Unsubscribe